BUT – Génie Électrique et Informatique Industrielle (GEII) : Électricité et Maîtrise de l’Énergie (EME)

BUT (bac +3)
Accessible en apprentissage à compter de la première année
09/01/2024
23/05/2024
4 semaines en centre de formation / 4 semaines en entreprises
4 semaines en centre de formation / 5 semaines en entreprises
4 semaines en centre de formation / 7 semaines en entreprises
[seopress_breadcrumbs]

Objectifs de la formation

Le Bachelor Universitaire de Technologie, de la spécialité «Génie  Électrique et Informatique Industrielle (GEII)», parcours «Électricité et Maîtrise de l’Énergie  (ÉMÉ)» est axé sur l’innovation et le développement technologique et certifie à un diplôme polyvalent. Le B.U.T. GEII a pour mission de certifier des cadres intermédiaires capables de mettre en place et gérer des installations électriques, de concevoir, réaliser, programmer et maintenir des cartes électroniques fixes ou embarquées (automobile, avionique, robotique, etc.), d’automatiser et de contrôler des processus industriels. Les compétences développées permettent également de gérer et maintenir des réseaux informatiques industriels, analyser et développer des systèmes de traitement et de transmission de l’information. 
En complément d’un tronc commun fort, grâce à une coloration dans le domaine de la gestion de l’énergie, ce parcours forme à encadrer des équipes de techniciens et à travailler en collaboration avec les ingénieurs sur les phases d’étude, d’essai et de réalisation, à suivre la production des systèmes de conversion de l’énergie électrique et à intervenir dans les processus de maintenance.  
Ce parcours permet d’intégrer les secteurs liés à la production et la distribution de l’énergie électrique, à l’installation électrique industrielle, aux transports urbains et ferroviaires, aux véhicules électrifiés, à la marine, à l’aéronautique et au spatial, à la sûreté de fonctionnement des systèmes industriels, aux convertisseurs électromécaniques et d’électronique de puissance, au stockage de l’énergie électrique, aux robots industriels ou humanoïdes, aux drones, aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.     

Pré-requis

Il faut être titulaire d’un baccalauréat général(avec de préférences comme spécialités : Mathématique, Science de l’ingénieur, Physique/Chimie et Numérique et Sciences Informatiques), d’un bac STI2D ou un DAEU (Diplôme d’accès aux études universitaires) ou d’un titre équivalent.

Contenu de la formation

Conception de la partie GEII d’un système  

  • Conseil au client en menant une étude de faisabilité à partir d’un cahier des charges ;
  • Demande de chiffrage pour la réalisation d’un prototype ou d’un système industriel en GEII ;
  • Conception d’un prototype ou d’un sous-système à partir d’un cahier des charges partiel.   

Vérification de la partie GEII d’un système  

  • Mise en place d’un protocole de test et de mesures dans les domaines de la gestion, production et maitrise de l’énergie;
  • Mise en place d’un protocole de test et de mesures dans les process industriels ;
  • Mise en place d’un protocole de test et de mesures dans les systèmes embarqués. 

Maintien en condition opérationnelle d’un système  

  • Maintenance corrective, préventive et améliorative dans les domaines de la gestion, production et maitrise de l’énergie ;
  • Maintenance corrective, préventive et améliorative dans les process industriels ;
  • Maintenance corrective, préventive et améliorative dans les systèmes embarqués. 

Installation de tout ou partie d’un système de production, de conversion et de gestion d’énergie sur site 

  • Planification d’opérations d’installation d’équipements industriels dans les domaines de courants forts
  • Montage et installation d’éléments ou sous-ensembles d’un équipement industriel en production, distribution, gestion ou conversion d’énergie
  • Mise en service d’un nouvel équipement industriel en production, distribution, gestion ou conversion d’énergie
  • Étude de l’implantation d’un équipement de production, distribution, de gestion ou de conversion d’énergie.
Compétences

Le Bachelor Universitaire de Technologie, de la spécialité «Génie  Électrique et Informatique Industrielle (GEII)», parcours «Électricité et Maîtrise de l’Énergie  (ÉMÉ)» est axé sur l’innovation et le développement technologique et certifie à un diplôme polyvalent. Le B.U.T. GEII a pour mission de certifier des cadres intermédiaires capables de mettre en place et gérer des installations électriques, de concevoir, réaliser, programmer et maintenir des cartes électroniques fixes ou embarquées (automobile, avionique, robotique, etc.), d’automatiser et de contrôler des processus industriels. Les compétences développées permettent également de gérer et maintenir des réseaux informatiques industriels, analyser et développer des systèmes de traitement et de transmission de l’information. 
En complément d’un tronc commun fort, grâce à une coloration dans le domaine de la gestion de l’énergie, ce parcours forme à encadrer des équipes de techniciens et à travailler en collaboration avec les ingénieurs sur les phases d’étude, d’essai et de réalisation, à suivre la production des systèmes de conversion de l’énergie électrique et à intervenir dans les processus de maintenance.  
Ce parcours permet d’intégrer les secteurs liés à la production et la distribution de l’énergie électrique, à l’installation électrique industrielle, aux transports urbains et ferroviaires, aux véhicules électrifiés, à la marine, à l’aéronautique et au spatial, à la sûreté de fonctionnement des systèmes industriels, aux convertisseurs électromécaniques et d’électronique de puissance, au stockage de l’énergie électrique, aux robots industriels ou humanoïdes, aux drones, aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.     

Compétences métiers  :
  Concevoir la partie GEII d’un système  

  • En adoptant une approche holistique intégrant les innovations technologiques en lien avec la stratégie de l’entreprise pour répondre un besoin client ;
  • En produisant l’ensemble des documents nécessaires pour le client et les différents prestataires ;
  • En communiquant de façon adaptée avec les différents acteurs avant et pendant la phase de conception. 

Vérifier la partie GEII d’un système  

  • En tenant compte des spécificités matérielles, réglementaires et contextuelles ;
  • En mettant en œuvre un plan d’essais et d’évaluations, dans une visée d’analyse qualitative et corrective ;
  • En tenant compte des enjeux économiques, environnementaux et réglementaires de la société. 

Assurer le maintien en condition opérationnelle d’un système  

  • En adoptant une communication proactive avec les différents acteurs ;
  • En adoptant une approche holistique intégrant les nouvelles technologies et la transformation digitale. 

Installer tout ou partie d’un système de production, de conversion et de gestion d’énergie sur site 

  • En garantissant un accompagnement client amont, aval et transverse dans une démarche qualité ;
  • En respectant les normes et les contraintes réglementaires liées aux courants forts, y compris dans un contexte international  

Compétences transversales :    
Se servir du numérique : 

  • En utilisant les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe

Exploiter les données à des fins d’analyse : 

  • En identifiant, sélectionnant et analysant avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.
  • En analysant et synthétisant des données en vue de leur exploitation
  • En développant une argumentation avec esprit critique

S’exprimer et communiquer à l’écrit et à l’oral : 

  • En se servant aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française
  • En communiquant par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère

Agir en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle :

  • En situant son rôle et sa mission au sein d’une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 
  • En respectant les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.
  • En travaillant en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.
  • En analysant ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.
  • En prenant en compte des problématiques liées aux situations de handicap, à l’accessibilité et à la conception universelle.

Se Positionner vis à vis d’un champ professionnel :

  • En identifiant et situant les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis et la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder
  • En caractérisant et valorisant son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte
  • En identifiant le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs

Modalités d’accès

L’admission se fait après examen du dossier par un jury composé d’enseignant du second degré, de maîtres de conférences et de professeurs des universités.

Modalités d’évaluation / Certifications

La validation des compétences (Unités d’enseignement) se fait par l’intermédiaire d’évaluation orale, écrite et pratique. Ces évaluations se font sur les ressources (connaissances métiers et connaissances transverses) et sur des mises en situation professionnelle (Situation d’Apprentissage et d’Evaluation (SAE) : mise en situation sur des pilotes et en stage et projet, études de cas, évaluation du travail réalisé en stage et projet).

Métiers / Débouchés professionnels

Electronicien,
Electrotechnicien
Automaticien
Informaticien industriel
Technicien supérieur en études et conception
Technicien supérieur en contrôle essai Qualité
Technicien supérieur de conduite d'installation automatisée
Technicien supérieur d’installation et de maintenance
Chargé d’affaires
 

Poursuite d’études possibles

L’étudiant a la possibilité de poursuivre son cursus : en intégrant le cursus LMD préparée à l’université (de Bac +4 à Bac +8), ou en école d’ingénieur, si l’étudiant présente les aptitudes nécessaires.

Indicateurs

--

Taux d'insertion

0 %
Taux de réussite
0 %
Taux de rupture
--

Taux de satisfaction

Coordonnées
de l’école

FCU Université Artois - Site de Douai
Faculté de Droit, 492 rue d'Esquerchin, 59500 DOUAI


Formations similaires

BUT 2 – Génie Civil – Construction Durable : Réhabilitation et Amélioration des Performances Environnementales des Bâtiments – GCCD RAPEB
BUT – Métiers de la Transition et de l’Efficacité Energétiques (MT2E) : Optimisation énergétique pour le bâtiment et l’industrie (OEBI)
BUT – MT2E : Management de l’énergie pour le bâtiment et l’industrie (MEBI)
BUT – Génie Électrique et Informatique Industrielle (GEII) : Automatisme et Informatique Industrielle (AII)
BUT 2 – MP : Mesures et analyses environnementales

Contactez-nous

Découvrir Formasup HDF
Entreprise, recrutez un apprenti !
Nos formations, par domaine
Pourquoi devenir apprenti ?